°C
Myriam Brunet
Retour Pédestre

Les puys du Chinonais

La forteresse de Chinon, haut lieu de l’histoire de France, vous permet de revivre grâce à une scénographie moderne la vie des personnes qui ont jalonné l’histoire des lieux, des Plantagenêt à Jeanne d’Arc. De nombreuses animations sont proposées toute l’année.

Contacts Nous contacter
Distance

9,3 Km

Durée

2 à 3 heures

Description

Les Puys du Chinonais, grâce à un microclimat exceptionnel, abritent une flore et une faune aux accents méditerranéens. Le Conseil départemental d’Indre-etLoire, le Conservatoire d’espaces naturels Centre-Val de Loire et la Communauté de Communes ChinonVienne et Loire entretiennent ce  milieu fragile constitué de pelouses sèches et de boisements thermophiles (adaptés aux températures élevées).
Cette balade vous amène de puy en puy (du latin « podium » qui signifie éminence topographique de
faible altitude). Profitez-en : le dépaysement est total ! Pour préserver l’environnement, merci de ne pas cueillir de fleurs.
Si vous le souhaitez, il est possible de raccourcir votre balade à 3km en suivant les boucles qui parcourent le puy Besnard et le puy de la Colline (Circuit en pointillé).

Ville de départ : Ville d'arrivée :
Étapes
  • 11.Le puy Besnard
  • 22. Le puy du Pérou
  • 33.Les zones de pâturage
  • 44.Le puy de Trotte-loups
  • 55. Le puy de la Colline
  • 66.Les carrières
1.Le puy Besnard

Votre balade, balisée en jaune, commence au Puy Besnard. Passez la barrière pour emprunter le petit sentier qui monte à l’ombre des chênes.
Suivez le chemin entre les frondaisons situées sur votre gauche. Puis, une belle clairière s’offre à vous : c’est une pelouse sèche – milieu naturel devenu rare dans la région – qui au printemps se parsème d’orchidées sauvages.
Le calme règne, donnant l’impression d’être éloigné de toute activité humaine. Pourquoi ne pas s’y attarder, profiter des chants d’oiseaux, observer les insectes, découvrir les fleurs remarquables ?
La balade se poursuit en empruntant un chemin filant plein sud bordé d’une haie.
Laissez la loge de vigne sur votre droite puis tournez à droite au prochain carrefour.

2. Le puy du Pérou

Bienvenu au Pérou ! Tout du moins, le puy du Pérou. Changement d’ambiance. Vous êtes au milieu d’un bois de pins ; les aiguilles et les pommes de pin jonchent le sol sablonneux.
Au sommet de la colline, sur la gauche du chemin, vous découvrez deux profondes rainures dans la roche, vestigesd’une ancienne voie romaine.
Bien des siècles plus tard sera créée à proximité une voie de chemin de fer, qui sera désaffectée après la seconde guerre mondiale. Elle reliait Chinon à Bourgueil.
Passez la barrière pour quitter le puy du Pérou et traversez prudemment la route. Le chemin longe des vignes de l’AOC Chinon.
Le paysage change au fur et à mesure de votre progression, vous traversez des pelouses sèches de l’espace naturel sensible des Puys du Chinonais.

3.Les zones de pâturage

C’est notamment grâce au pâturage des moutons que le milieu naturel reste ouvert et propice au développement de plantes aujourd’hui devenues rares. Sans l’action des ovins ou du fauchage annuel, les pelouses sèches seraient remplacées peu à peu par des arbustes puis par une forêt.
Continuez le chemin qui remonte plein nord en direction du prochain puy.

4.Le puy de Trotte-loups

Comme son nom l’indique, à découvrir à la queue-leu-leu !
Changement de décor quelques mètres après la barrière.
Le chemin s’ouvre sur une vaste pelouse à flanc de colline. Observez tout autour de vous les insectes qui volent, rampent, butinent. Dans la famille des papillons, l’azuré du serpolet, le paon du jour et le demi-deuil… côtoient les orthoptères (criquets et sauterelles) ainsi que les coléoptères ou les iules (un mille-pattes).
Dans le bois, prenez le chemin plein nord vers le puy de la Colline

5. Le puy de la Colline

Un puy ou une colline ? Les deux !
Quatrième puy, quatrième ambiance. Là, le bois est beaucoup plus dense ; chênes, charmes, hêtres, cornouillers sanguins… Le sentier passe à mi-pente sous les arbres. Vous apercevez au bout du chemin sur votre gauche, une ruine de moulin cavier en fonctionnement jusqu’au XIXe siècle.
Vous longez des habitats troglodytiques creusés dans le tuffeau vers le XIVe siècle et certainement utilisés comme caches lors de la guerre de Cent Ans.

6.Les carrières

Par un rapide aller-retour, le chemin vous mènera au cœur du puy. Dans cette carrière, l’Homme prélevait le tuffeau jaune appelé millarge utilisé pour construire les habitations rurales.
Après avoir contourné la colline, tournez à droite en direction du Puy Besnard, point de départ et  l’arrivée de cette balade nature dans les Puys du Chinonais

Vos Favoris

    Vous n‘avez pas encore ajouté de fiche à votre carnet de voyage

    Envoyer la liste des favoris par mail

    Votre navigateur est incompatible avec le carnet de voyage.

    Si le mode navigation privée est activé, il faut le désactiver.

    Recevez la liste de vos envies par mail.

    --- Vent : -- km/h Humidité : -- %
    °C
    --°C - --°C
    Nuit --°C
    Matin --°C
    Après-midi --°C
    Soirée --°C
    --- Vent : -- km/h Humidité : -- %
    °C
    --°C - --°C
    Nuit --°C
    Matin --°C
    Après-midi --°C
    Soirée --°C
    --- Vent : -- km/h Humidité : -- %
    °C
    --- - ---
    Nuit --°C
    Matin --°C
    Après-midi --°C
    Soirée --°C
    --- Vent : --- km/h Humidité : --- %
    °C
    --°C - --°C
    Nuit --°C
    Matin --°C
    Après-midi --°C
    Soirée --°C
    1 / 7
    Good match

    Un séjour à votre image

    Selon vos choix, nous vous proposerons des offres adaptées à vos envies

    Détente

    Gourmandise

    Barque à fond plat

    Médiévales

    Spectacle de danse

    Que d'eau

    Grand dehors

    J'aime moins J'adore
    Contactez-nous
    Contact Randos
    Civilité