Crédit Myriam Brunet
Crédit Myriam Brunet
credit-myriam-brunet-
credit-myriam-brunet
Crédit Myriam Brunet
credit-myriam-brunet
credit-myriam-brunet
Crédit Myriam Brunet
+Voir l'image en plein écran
Les Visites Inédites de Philomène : Le Louroux !

Il était une fois un petit village au bord d’un grand étang…. Le Louroux !

Le village du Louroux est un endroit que je connais bien et fait partie de mes lieux de balade favoris, situé à quelques kilomètres seulement de Saint-Branchs, aux portes de la campagne ligueilloise, dans le sud Touraine.

L’endroit est à la fois mystérieux et sauvage, comme figé dans le temps…

Une biodiversité remarquable et un site ornithologique de grande valeur

Ce matin-là, alors que la température avoisine les 5 degrés en plein soleil, je décide de m’offrir une sortie vivifiante au bord de l’eau. L’étang des roseaux au Louroux, classé Espace Naturel Sensible, me semble tout indiqué. Je pourrai sans doute y observer quelques espèces rares d’oiseaux parmi les 206 espèces observées sur les 52h du site (information LPO Touraine).

A mon arrivée sur le parking de l’étang, les lieux sont complètement déserts : seules quelques foulques macroules qui picorent sur la rive sont là pour m’accueillir ! L’accueil est de courte durée, car à mon approche pourtant silencieuse, les foulques s’enfuient bruyamment vers les eaux vaseuses du bord de l’étang pour se cacher au milieu des roseaux !

Puis au loin, en direction de l’ancien hangar à bateaux, j’aperçois un cygne. L’oiseau imperturbable ne fait pas grand cas de moi et continue sa balade sur les eaux tranquilles de l’étang, aussi tranquilles que l’est la rue principale du village que je viens d’emprunter il y a quelques instants. 

Abandonnant le bel animal à ses occupations, je me dirige vers l’extrémité du parking pour rejoindre le sentier qui mène à l’observatoire ornithologique, car, en effet, l’étang des roseaux et celui attenant dit de Beaulieu sont des sites privilégiés de nidification qui se situent sur un axe migratoire majeur où il est donc possible d’observer une multitude d’espèces d’oiseaux. La biodiversité y est remarquable : plusieurs espèces végétales protégées y sont d’ailleurs recensées. Une richesse écologique qu’il vous sera possible de découvrir en famille grâce au sentier d’interprétation ou en parcourant le sentier de randonnée pédestre qui fait le tour de l’étang sur un peu plus de 5 km.

En chemin, me voici dépassée par un individu équipé d’un trépied et d’une longue-vue !

Enfin, je trouve quelqu’un à qui parler ! Et, qui sait, peut-être même que cette personne va pouvoir me renseigner ? 

Heureuse coïncidence, Alain, avec qui je fais connaissance, est ornithologue amateur et se rend plusieurs fois par an à l’étang du Louroux pour un comptage. Un comptage… oui mais de quoi ? 

Le saviez-vous ? Tout comme Alain, vous pouvez proposer vos services bénévolement à la Ligue de Protection des Oiseaux pour réaliser des comptages.  En effet, une grande opération de comptage hivernal se déroule tous les ans fin janvier, “Tous au jardin pour compter les oiseaux » à laquelle ont pu participer quelques 367 propriétaires de jardin d’Indre-et-Loire en 2022!

Un record, semble-t-il ! Ce qui, visiblement, n’est pas le cas, en cette matinée froide, où la plupart des oiseaux ont choisi de se mettre à l’abri abandonnant les eaux de l’étang brassées par un vent de nord-est glacial. Les mouettes, elles, habituées à de telles conditions climatiques sont à peu près les seules à pêcher sur l’étang, du moins c’est ce que l’on aurait pu croire et voir à l’œil nu ! 

Car, à l’intérieur de l’observatoire, Alain met peu de temps à repérer, au travers de sa lunette, d’autres espèces comme cette dizaine de grands cormorans posés sur des piquets de l’autre côté de l’étang ou bien encore des canards souchet, siffleurs et des fuligules morillons qu’il me propose gentiment d’observer ! 

Eh oui, à qui sait regarder, c’est tout un petit monde passionnant qui se révèle !

Après avoir fait quelques photos, il est temps pour moi de prendre congé d’Alain et de ses oiseaux pour repartir vers l’entrée du site.

Un peu d’histoire

Passant devant l’aire de jeux pour enfants, je rejoins rapidement l’extrémité nord de l’étang et la digue construite au XIe par les moines bénédictins de l’Abbaye de Marmoutier pour l’élevage de carpes, à l’origine de la retenue d’eau constituant l’étang. On peut d’ailleurs observer de l’autre côté du chemin, dans la prairie, côté village, l’ancienne pêcherie.

Et tout logiquement, l’histoire de l’étang nous amène à celle du prieuré, appelé également château du Louroux.

Le prieuré

Lorsqu’on arrive de Saint-Branchs, à l’entrée du village, la vue sur le prieuré est tout simplement spectaculaire ! Combien de fois, me suis-je arrêtée pour l’admirer !

Les dimensions de l’imposant édifice fondé par les moines de l’Abbaye de Marmoutier au XIe à des fins agricoles, sont impressionnantes :

La ferme prieurale de 5 600 m2 est close d’une enceinte fortifiée, disparue de nos jours à certains endroits, et se constitue de plusieurs bâtiments d’époques romane, gothique, Renaissance ou bien encore classique, dont deux immenses granges, le Logis du Prieur, l’église St Sulpice et d’une fuye ou pigeonnier. 

Les extérieurs du prieuré, qui a fait l’objet d’une campagne de restauration en 2000, peuvent se visiter librement grâce au parcours d’interprétation présent dans le village. Vous y découvrirez notamment la mystérieuse légende du loup roux… ou à une période plus récente, l’histoire insolite de l’esquisse du peintre Eugène Delacroix hébergé de 1820 à 1822 chez son frère au Louroux représentant l’étang des roseaux !

Et le petit village, lui non plus, ne manque ni d’éclat, ni de charme !

Quittant le Prieuré, je m’aventure dans ses jolies ruelles.

Tout y est calme, d’une beauté reposante :

la petite école aux volets bleus, la Maison de Pays, l’épicerie de Gigi, le cours d’eau et son moulin…

Le Louroux est un village où il fait bon vivre, assurément !

Texte et photos Myriam Brunet

Informations pratiques

Maison de Pays ouverte du 10 avril au 30 septembre , tous les jours sauf le lundi, de 10h à 12h et de 14h à 18h.

Retour
Vos Favoris

    Vous n‘avez pas encore ajouté de fiche à votre carnet de voyage

    Envoyer la liste des favoris par mail

    Votre navigateur est incompatible avec le carnet de voyage.

    Si le mode navigation privée est activé, il faut le désactiver.

    Recevez la liste de vos envies par mail.

    --- Vent : -- km/h Humidité : -- %
    °C
    --°C - --°C
    Nuit --°C
    Matin --°C
    Après-midi --°C
    Soirée --°C
    --- Vent : -- km/h Humidité : -- %
    °C
    --°C - --°C
    Nuit --°C
    Matin --°C
    Après-midi --°C
    Soirée --°C
    --- Vent : -- km/h Humidité : -- %
    °C
    --- - ---
    Nuit --°C
    Matin --°C
    Après-midi --°C
    Soirée --°C
    --- Vent : --- km/h Humidité : --- %
    °C
    --°C - --°C
    Nuit --°C
    Matin --°C
    Après-midi --°C
    Soirée --°C
    1 / 7
    Good match

    Un séjour à votre image

    Selon vos choix, nous vous proposerons des offres adaptées à vos envies

    En premier plan, un groupe de personnes sur les bords de la Vienne, à Chinon. En arrière-plan, nous voyons la partie médiévale de Chinon, surplombée par la forteresse
    Des moments partagés entre amis sur les berges de la Vienne, avec la magnifique forteresse de Chinon en toile de fond.

    Détente

    Poires-tapées-Rivarennes-Val de loire gastronomie
    Recette traditionnelle Poires-tapées-Rivarennes-Val de loire gastronomie

    Gourmandise

    La loire en bateau Candes-Saint-Martin- Confluenceby Enpaysdelaloire
    La loire en bateau Candes-Saint-Martin- Confluenceby Enpaysdelaloirecom

    Barque à fond plat

    Médiévales

    Spectacle de danse

    Que d'eau

    Grand dehors

    J'aime moins J'adore