°C
David Darrault
David Darrault
+Voir l'image en plein écran

L’Indre à vélo

 

Que vous soyez en vacances dans le secteur, en itinérance à vélo ou en sortie à la journée, l’Indre à vélo vous offre la traversée de villages typiques et la découverte de paysages bucoliques. Avec 13 tronçons aux niveaux de difficulté « facile » et « très facile », l’Indre à vélo est adaptée à tous.

Sur l’itinéraire de l’Indre à vélo, vous pourrez rencontrer plusieurs édifices historiques, étapes de choix et de charme lors de votre séjour.

Le château d’Azay-le-Rideau, édifié au cœur de la Touraine, offre tout le charme de la Renaissance. Merveille de l’architecture du XVIème siècle, il se dresse sur une île dessinée par l’Indre et est entouré par un parc romantique du XIXème siècle. Raffinement, élégance et grâce caractérisent ce domaine qui va continuer à s’embellir grâce à la restauration de ses jardins paysagers. Un joyau du Val de Loire.

La forteresse de Montbazon, fief du terrible comte d’Anjou, Foulques Nerra, domine la vallée de l’Indre et la ville de Montbazon, du haut de son éperon rocheux. Elle représente l’une de nos plus anciennes constructions militaires. Abritant le plus vieux donjon de France encore debout, son histoire s’étend de la fin du Xème jusqu’au XVème siècle. Au sein du site, des animations permettent de faire un bond dans le temps et de découvrir machines de guerre, arbalestries et salle de torture.

La cité royale de Loches se compose de deux éléments. Le Donjon, chef-d’oeuvre de l’architecture militaire du Moyen Âge, a été construit par Foulques Nerra, au début du XIème siècle. Il est l’un des plus grands et des plus anciens donjons d’Europe aujourd’hui conservés. A proximité se trouve le Logis Royal, joyau de la Renaissance française et de l’histoire de France. Sa façade ouverte en terrasse domine la ville de Loches. Ce logis fut l’une des premières résidences d’apparat des Rois de France en Val de Loire. Il a accueilli de grandes dames historiques telles que Jeanne d’Arc, Agnès Sorel et Anne de Bretagne.

Le château de Chenonceau enjambe le Cher, dont les eaux reflètent la beauté unique de son architecture Renaissance et en font l’un des fleurons du Val de Loire. Propriété de la Couronne puis résidence royale, il fut bâti en 1513 par Katherine de Briçonnet et embelli successivement par Diane de Poitiers et Catherine de Médicis. Chenonceau fut sauvé des rigueurs de la Révolution par une quatrième femme, Madame Dupin. D’où son surnom de « Château des Dames ». Cette empreinte féminine est partout présente, le préservant des conflits et des guerres pour en faire depuis toujours un lieu de paix. Une extraordinaire collection de peintures de grands maîtres, ainsi qu’une série de tapisseries des Flandres agrémentent la visite du château, sans oublier ses jardins remarquables, son parc et son domaine viticole.

 

Télécharger votre carnet de route

Pour plus d’information rendez-vous sur le site de l’Indre à Vélo

Retour
Vos Favoris

    Vous n‘avez pas encore ajouté de fiche à votre carnet de voyage

    Envoyer la liste des favoris par mail

    Votre navigateur est incompatible avec le carnet de voyage.

    Si le mode navigation privée est activé, il faut le désactiver.

    Recevez la liste de vos envies par mail.

    --- Vent : -- km/h Humidité : -- %
    °C
    --°C - --°C
    Nuit --°C
    Matin --°C
    Après-midi --°C
    Soirée --°C
    --- Vent : -- km/h Humidité : -- %
    °C
    --°C - --°C
    Nuit --°C
    Matin --°C
    Après-midi --°C
    Soirée --°C
    --- Vent : -- km/h Humidité : -- %
    °C
    --- - ---
    Nuit --°C
    Matin --°C
    Après-midi --°C
    Soirée --°C
    --- Vent : --- km/h Humidité : --- %
    °C
    --°C - --°C
    Nuit --°C
    Matin --°C
    Après-midi --°C
    Soirée --°C
    1 / 7
    Good match

    Un séjour à votre image

    Selon vos choix, nous vous proposerons des offres adaptées à vos envies

    Détente

    Gourmandise

    Barque à fond plat

    Médiévales

    Spectacle de danse

    Que d'eau

    Grand dehors

    J'aime moins J'adore