°C
+Voir l'image en plein écran

Sur les pas de Jeanne d’Arc…

Son enfance

Jeanne est née en 1412 à Domrémy, elle est la fille de Jacques d’Arc, laboureur, et d’Isabelle Rommée et l’ainée d’une famille de cinq enfants.

Très pieuse, Jeanne entend pour la première fois des voix à l’âge de 13 ans, qu’elle identifiera plus tard comme étant celles de l’archange Saint-Michel, de sainte Catherine et de Sainte-Marguerite. Ces voix lui demandent d’être pieuse, de libérer le royaume de France de l’envahisseur et de conduire le dauphin sur le trône…

Le départ

Avec l’aide de son oncle et en cachette de ses parents, la jeune paysanne se rend à Vaucouleurs, chez le capitaine des gens d’armes, Robert de Baudricourt, et obtient de se rendre à Nancy, auprès du duc Charles de Lorraine. Enfin Baudricourt accepte de l’envoyer à Chinon. Le départ a lieu le 23 février 1429, elle parcourut 5000 km en 22 mois et mettra 12 jours pour arriver jusqu’à Chinon.

Jeanne sur les Terres d’Azay-Chinon

Sainte-Catherine de Fierbois

Le 4 mars elle arrive en fin d’après-midi à Sainte-Catherine de Fierbois, Elle est hébergée deux jours dans l’aumônerie construite par Boucicaut. De là elle fait écrire aussitôt une lettre au Dauphin CHARLES VII qui se trouve dans la ville royale de Chinon. Le courrier royal Collet de Vienne part au galop porter la lettre dont Jeanne attend vainement la réponse toute la journée du lendemain. La Pucelle passe la journée du vendredi 4 mars à Ste Catherine de Fierbois et entend trois fois la messe au cours de cette même journée.

Plus tard, étant à Chinon, elle y fit chercher une épée, ex-voto qui se trouvait à l’intérieur de l’église de Sainte-Catherine, conservée dans un coffre derrière l’autel.

Samedi 5 mars Jeanne monte à cheval ; suivie de son escorte et quitte Sainte-Catherine.

La Vallée de Courtineau

Jeanne quitte Sainte-Catherine par l’étroite route de Saint-Epain. Saint-Epain était occupé par les Anglais, Jeanne aurait alors emprunté la route de la « Vallée de Courtineau » pour se rendre à L’Ile-Bouchard , avec une courte halte à la chapelle creusée dans le roc et placée sous le vocable de « Notre dame de lorette » qui selon la tradition voudrait que Jeanne s’y abrita de la pluie.

L’Ile Bouchard

La PUCELLE met pied à terre à l’Ile-Bouchard le 6 mars 1429. Elle pénètre dans la vieille église Saint-Gilles par la porte nord dite « Saint Jean » démurée depuis peu (1990). Jeanne fit oraison dans la vieille église, priant avec ferveur Saint Gilles le Patron des lieux, Sainte Catherine (d’Alexandrie), Sainte Marguerite (d’Antioche) et surtout la Vierge Marie à laquelle elle offre un cierge. Elle passe à l’Ile-Bouchard la dernière nuit de sa longue chevauchée depuis Vaucouleurs. Elle loge dans ce quartier Saint-­Gilles, dans une maison proche de l’église. Enfin le dimanche matin 6 mars 1429 Jeanne remonte à cheval pour la dernière étape qui la mènera à Chinon.

Chinon

« Le 6 mars 1429 Jeanne d’Arc pour descendre de cheval mit le pied sur la margelle d’un puits mal abrité sous un auvent situé ici au grand carroi » C’est ce que vous pourrez lire sur la reconstitution de la margelle effectuée par les soins de la Société des Amis du Vieux Chinon.

Jeanne arriva donc le 6 mars à Chinon, le roi la reçoit dans ses appartements privés, en petit comité. Cette audience est appelée La Reconnaissance, cet épisode où la jeune bergère reconnaît Charles VII parmi une grande foule est légendaire.

Elle est logée dans la Tour de Coudray, puis envoyée à Poitiers pour que les conseillers du roi et les docteurs en théologie puissent juger de sa bonne foi.

Après avoir passé ces examens, elle est à nouveau reçue par le roi à son retour à Chinon, Cette deuxième rencontre est dite du Signe, elle tient lieu de présentation officielle de Jeanne d’Arc à Charles VII et à la cour.

À cette occasion, elle offre au roi une couronne en or, symbole de sa promesse de le faire sacrer selon la tradition. L’un des grands secrets de cette rencontre, se présente quand Charles prend à part Jeanne et se rapproche de la cheminée pour être seul avec elle, C’est ici donc qu’elle va lui faire des révélations qu’eux seuls garderont secrètes. Une discussion qui durera pas loin de deux heures.

Cette rencontre sonne le début de l’épopée qui verra toutes les promesses de la Pucelle accomplies, du sacre de Charles VII à Reims le 17 juillet 1429 jusqu’à la Libération de la France du joug anglais.
Mais elle scelle aussi la destinée de Jeanne qui est brûlée vive à Rouen en mai 1431. 

Les 100 ans de la Canonisation de Jeanne

La canonisation de Jeanne d’Arc, qui eut lieu à Rome le 16 mai 1920, est l’aboutissement d’une longue instruction ayant commencé quelques années après sa mort en 1431

Dès 1452, Rome est saisie par le cardinal d’Estouville d’une demande en révision du scandaleux procès de Rouen. En 1454, la révision est ordonnée par le pape Calixte III, et le 7 juillet 1456, la réhabilitation est prononcée. Il n’avait fallu qu’un quart de siècle pour que l’innocence de la bergère fût proclamée par l’Eglise. Il fallut près de quatre cents ans pour que la sainteté de sa vie fût officiellement consacrée.

Culture & patrimoine
Retour
Forteresse royale de Chinon
David Darrault
Musée, Site et monument historiques

Forteresse royale de Chinon

CHINON
Vos Favoris

    Vous n‘avez pas encore ajouté de fiche à votre carnet de voyage

    Envoyer la liste des favoris par mail

    Votre navigateur est incompatible avec le carnet de voyage.

    Si le mode navigation privée est activé, il faut le désactiver.

    Recevez la liste de vos envies par mail.

    --- Vent : -- km/h Humidité : -- %
    °C
    --°C - --°C
    Nuit --°C
    Matin --°C
    Après-midi --°C
    Soirée --°C
    --- Vent : -- km/h Humidité : -- %
    °C
    --°C - --°C
    Nuit --°C
    Matin --°C
    Après-midi --°C
    Soirée --°C
    --- Vent : -- km/h Humidité : -- %
    °C
    --- - ---
    Nuit --°C
    Matin --°C
    Après-midi --°C
    Soirée --°C
    --- Vent : --- km/h Humidité : --- %
    °C
    --°C - --°C
    Nuit --°C
    Matin --°C
    Après-midi --°C
    Soirée --°C
    1 / 7
    Good match

    Un séjour à votre image

    Selon vos choix, nous vous proposerons des offres adaptées à vos envies

    Détente

    Gourmandise

    Barque à fond plat

    Médiévales

    Spectacle de danse

    Que d'eau

    Grand dehors

    J'aime moins J'adore